1 min lu

La cybersécurité doit devenir l'affaire de tous, estime le gouvernement qui élargit les dispositifs d'aide en cas de cybermenaces. Le service www.cybermalveillance.gouv.fr , qui aide les personnes victimes d'actes de cybermalveillance, vient de lancer le module "Assistance Cyber en Ligne" dont le but est de rendre accessible au plus grand nombre son service de diagnostic et d'assistance.

 

UN DIAGNOSTIC EN LIGNE

En pratique, il s'agit d'un widget – un programme dont le rôle est d'afficher des informations dans une interface graphique – qui peut être intégré dans n'importe quelle page d'un site Internet, que ce soit un particulier, une entreprise, une collectivité ou une association. L'internaute pourra ainsi accéder à l'outil de diagnostic en ligne directement depuis le site ayant intégré le service.


La souscription au module est gratuite. Ce dernier est paramétrable et facilement intégrable, promet le gouvernement. Le site utilisateur disposera en outre d'un espace privé de statistiques des menaces rencontrées par les victimes. Des informations qui pourront servir après quelques mois d'utilisation à répertorier les principaux problèmes rencontrés par les internautes. 

ETRE MIS EN RELATION AVEC UN PROFESSIONNEL

Ainsi, en quelques clics, la victime peut être en mesure de diagnostiquer facilement le problème qu'elle rencontre parmi une cinquantaine de cybermenaces recensées par Cybermalveillance.gouv.fr. Puis, si elle le souhaite, elle pourra accéder à des conseils personnalisés et être mis en relation avec un professionnel de la sécurité informatique référencé sur la plateforme.


Le dispositif d'aide et d'assistance aux victimes Cybermalveillance.gouv.fr. est plutôt un succès. Plus de 173 000 demandes ont été enregistrées en 2021, soit une augmentation de 65% par rapport à l'année précédente. 90% des signalements proviennent des particuliers, 8% sont issus des entreprises et 2% des collectivités. Le site a également enregistré un doublement de sa fréquentation sur l'année 2021. Il a reçu près de 2,5 millions de visiteurs uniques.