2 min lu
Conflit entre TF1 et Canal+ : enfin la bonne nouvelle attendue !

Les chaînes gratuites de la TNT du groupe TF1 (TF1, TMC, TFX, TF1 Séries Films, LCI) ne sont plus accessibles dans les offres de Canal+ depuis le 2 septembre à la suite d'un différend commercial sur la rétribution que le groupe Canal doit verser en tant que distributeur.Ce dernier estime que son montant est trop élevé et a choisi comme en 2018 d'interrompre le signal des chaînes dans ses formules d'abonnement, ce qui pose un vrai souci pour les foyers y accédant uniquement par l'offre satellite, souvent faute de couverture TNT hertzienne.L'Arcom, régulateur du secteur audiovisuel, ne pouvant intervenir, TF1 a tenté de passer par la voie judiciaire pour obtenir le rétablissement du signal durant la négociation, mais sans succès, malgré une incidence sur plusieurs millions d'abonnés.

Un bras de fer qui a duré

La situation était donc bloquée depuis deux mois, ne laissant aux téléspectateurs concernés que la possibilité de recourir à des moyens alternatifs (TNT hertzienne en zone couverte, box opérateur, applications et portails internet...ou basculer sur l'offre satellite concurrente Fransat) pour accéder aux chaînes de télévision.TF1 a même mené des "tests techniques" pour mettre en place une diffusion de ses chaînes TV via les satellites Astra et assurer une couverture satellite de secours en cas de conflit de longue durée.Chaque camp s'est affirmé prêt à négocier mais chacun était déterminé à faire valoir ses arguments. Cela s'est fait au prix fort dans le cas du groupe TF1 avec une perte d'audience sensible en septembre et encore tout le mois d'octobre.Par ailleurs, l'échéance de la Coupe du Monde de Football 2022 au Qatar, dont TF1 retransmettra 28 matchs (dont tous ceux des Bleus) qui débute mi-novembre, constitue un événement à ne pas manquer pour les deux groupes audiovisuels et propres à faire bouger les lignes.

Nouvel accord de distribution

Les deux groupes TF1 et Canal+ sont finalement parvenus à trouver un terrain d'entente ce vendredi soir 4 novembre 2022 en annonçant la signature d'un nouvel accord de distribution.Celui-ci prendra effet le 7 novembre 2022 et prévoit "la distribution de toutes les chaînes TNT du groupe TF1 ainsi que leurs services de rattrapage". Les détails financiers, qui restent le noeud du conflit, n'ont pas été évoqués et l'on ne sait donc pas encore qui a cédé du terrain dans ses revendications.L'AFP rappelle que lors de l'audience devant le Tribunal de commerce de Paris le 13 septembre dernier, il avait été suggéré que le montant de la rétribution réclamé par TF1 pour la diffusion des chaînes du groupe et les services était de l'ordre de 13 millions d'euros par an.La perspective de l'événement sportif a sans doute joué un rôle dans le déblocage d'une situation qui a vu le groupe TF1 tomber à des parts d'audience historiquement basses, faisant les affaires de France Télévisions, mais tout en profitant d'une nouvelle visibilité pour son portail MyTF1 qui constitue l'un des moyens pour accéder aux chaînes manquantes.On notera également que le groupe Canal a également signé fin octobre un accord de distribution avec M6. Cela a-t-il contribué à assouplir les positions ?